Publications

Alfred Latour, photographies
Cadrer son temps

Tirage de tête constitué de 75 exemplaires, dont 50 exemplaires numérotés de 1 à 50 et 25 exemplaires hors commerce numérotés H.C. de I à C.

Chaque exemplaire contient un tirage original numéroté et timbré sur papier Hahnemühle baryté.

Tous les exemplaires du tirage de tête sont emboîtés.

Le prix de vente est fixé à 230.– € TTC.

Les exemplaires sont en vente au musée Réattu et chez Actes Sud, Arles.

www.actes-sud.fr

Alfred Latour
Les gestes d’un homme libre

Cet ouvrage présente l’œuvre d’Alfred Latour, peintre, graveur, aquarelliste de talent, mais aussi illustrateur et relieur de livres, photographe salué, publiciste, designer de tissus reconnu et recherché. Membre de l’Union des artistes modernes (UAM) fondée par Robert Mallet-Stevens, Alfred Latour excellera dans tous les champs d’expression dont il se saisira. Célébré par la critique entre les années 1928 et 1960, primé dans les salons européens de l’époque, il vécut à Eygalières, en dehors du bruit des capitales. Aujourd’hui, on trouve ses œuvres au Centre Pompidou, à la Bibliothèque nationale de France, au musée Cantini et au musée des Tissus de Lyon, ainsi qu’au British Museum, au Victoria and Albert Museum et au Philadelphia Museum of Art, entre autres.

Auteurs
Christian Lacroix, Martin Rueff, Nicolas Raboud, Roger Chatelain, Claire Berthommier, Daniel Girardin

Détails de l’ouvrage

  • Alfred Latour – Les gestes d’un homme libre
  • 249 pages, 266 images
  • Format: 24 x 30 cm
  • 39.– € / 45.– CHF
  • Reliure dure

 

Alfred Latour, photographies
Cadrer son temps

Cet ouvrage présente pour la première fois l’œuvre photographique du peintre et graphiste Alfred Latour. Prises entre la fin des années 1920 et le début des années 1960, ces images révèlent un talent méconnu chez cet artiste, qui fut membre de l’Union des artistes modernes (UAM), fondée par Robert Mallet-Stevens. Son regard de peintre, de publiciste, de designer de tissus trouve dans la photographie un champ d’expression qu’il mettra brièvement au service de l’agence de presse Meurisse à Paris. Tout au long de sa vie, Alfred Latour utilisera la photographie en écho aux sujets que sa peinture ou sa gravure avaient déjà fixés. Plus rarement, il se servira de son appareil pour constituer un carnet de croquis. La grande fresque qu’il élabore en noir et blanc est un prodigieux témoignage ethnosociologique.

Auteurs
Daniel Rouvier, Pierre Starobinski

Détails de l’ouvrage

  • Alfred Latour, photographies – Cadrer son temps
  • 128 pages, 120 images
  • Format: 22 x 27 cm
  • 29.– € / 33.– CHF
  • Reliure dure